Flash Alertes – spécial AG à venir –


 

La prochaine Assemblée Générale de l’Association Henri-Pézerat
aura lieu à Riom-ès-Montagne (dans le Cantal),

les 3 et 4 juin 2016

 

L’AG et l’hébergement se dérouleront dans un même lieu, à 300 m du centre ville.
L’endroit est prometteur : www.campingriomesmontagnes.com/etablissement-200.html

 

Mais pour que cela reste possible, nous devons réserver très vite et sans attendre le gîte et le couvert, et donc pouvoir nous compter. Merci de nous faire retourner par mail et avant le 1er mars le coupon réponse ci-joint

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore ré-adhéré en 2016, n’hésitez pas non plus à remplir le bulletin ci-joint.



L’AG débutera le vendredi 3 juin à 14 heures et se terminera le samedi 4 juin vers 16 heures. L'ordre du jour est en cours d'élaboration (la formule travail en atelier est prévue pour le samedi matin), vous pouvez y participer en nous transmettant vos suggestions, demandes, etc.

Nous espérons pouvoir projeter le film Les Sentinelles, réalisé par Pierre Pézerat, au cinéma de Riom, le vendredi soir.


Pour celles et ceux qui veulent en profiter le dimanche ou arriver la veille, il est bien sûr possible de louer une ou deux nuits supplémentaires.


Urgent 

Il est encore et toujours le temps de s’inscrire et de participer aux États généraux de la santé des travailleuses et travailleurs qui se tiendront à Paris les 16 et 17 mars prochains. Rendez-vous sur le site :neplusperdresaviealagagner.org pour vous inscrire et/ou envoyer vos contributions (récit d’une lutte ou d’une expérience, exposition d’un problème…).

Vous pouvez lire la tribune paru dans Médiapart intitulée "La santé au travail n'est pas négociable" sur

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/100216/la-sante-au-travail-n-est-pas-negociable

 

A (re) voir:

Plusieurs documentaires  en lien avec nos luttes à voir ou à revoir :

 

• « Bons baisers de Moruroa », un documentaire de Larbi Benchiha sur les essais nucléaires français en Polynésie, diffusé le 15 février sur France 3 à une heure tardive (23 h 40), mais également visible dès maintenant et plus tard sur : https://vimeo.com/152437622

« Entre 1966 et 1996 la France a procédé à 193 essais nucléaires en Polynésie. Pendant cette période de nombreux personnels civils et militaires originaires de métropole et de Polynésie ont séjourné sur les atolls. Des années plus tard, certains ont développé des cancers à répétition. Malgré les dénégations des militaires, les scientifiques sont formels : c'est bien la proximité avec les explosions qui est la cause de leurs maladies. Plusieurs témoins abîmés dans leur chair, s'expriment dans ce documentaire. Ils évoquent une aventure pour la gloire de la France et le prix fort qu'ils payent aujourd'hui. »

 

•  « Perdre sa vie à la gagner », un documentaire de Liza Fanjeaux sur le combat des victimes de maladies professionnelles, les dysfonctionnements du système de prévention et de reconnaissance des maladies professionnelles en France. Avec notamment les (anciens) verriers de Givors et ceux de Puy Guillaume, l’APCME et la sous-traitance à Fos-sur-Mer, nos camarades d’Adisséo, des salariés en lutte contre la Saft et leur empoisonnement au cadmium, l’action du Giscop93 pour la reconnaissance, la directrice des risques professionnels à la Cnamts… Avec un débat en présence de Paul François de Phytovictimes. A revoir sur :

https://www.youtube.com/watch?v=FRr4MVC_0DQ

 

« Produits chimiques : nos enfants en danger », une émission Cash Investigation consacrée notamment à l’industrie des pesticides à (re) voir en replay sur :

https://www.youtube.com/watch?v=bOSVKfmFusg

« Elles s’appellent Syngenta, Monsanto, Bayer ou Dow, vous ne les connaissez peut-être pas. Ce sont des multinationales de l’agrochimie qui fabriquent les pesticides utilisés dans l’agriculture. Leurs produits se retrouvent dans les aliments, dans l’eau du robinet et même dans l’air que l'on respire. Certains sont cancérigènes ou neurotoxiques, d’autres sont des perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux pour les enfants. "Cash Investigation" a eu accès à une base de données confidentielle sur les ventes de pesticides en France, produit par produit, département par département, entre 2008 et 2013. En moyenne, ce sont près de 65 000 tonnes de pesticides purs qui sont épandues chaque année sur notre territoire. Aujourd’hui, l’Hexagone est le premier consommateur de produits phytosanitaires en Europe. »

 


 A vous lire avant le 1er mars!

L'équipe d'animation

--

Maison du citoyen et de la Vie Associative 

16 rue du Révérend Père Aubry  -  94120  -  Fontenay-sous-Bois