Attention danger ! Ces ondes nuisibles qui envahissent notre habitat

06/12/2013 à 11:33 - Immobilier - Par Alix Guinet 


Attention danger ! Ces ondes nuisibles qui envahissent notre habitat

Wifi, micro-onde, téléphones portables, les sources diffusant des ondes électromagnétiques au sein de notre environnement quotidien ne cessent de se multiplier. Alors que les spécialistes s'opposent encore sur leur éventuel impact sanitaire, le gouvernement entend prendre les devants et développer l'information offerte à ce sujet aux particuliers. Ceux-ci pourront donc, dès le début 2014, faire évaluer gratuitement le niveau d'ondes présent au sein de leur logement.

Selon un rapport publié le 15 octobre 2013 par l'Anses (l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), "il n'y a pas d'effet sanitaire avéré aux radiofréquences et il n'est pas nécessaire de proposer de nouvelles valeurs limites d'exposition de la population". Toutefois, l'agence reconnaît "avec des niveaux de preuve limités, que les radiofréquences produisent différents effets biologiques chez l'homme et l'animal", et ne peut donc que recommander une certaine prudence aux particuliers. Face à ce constat, le gouvernement envisage donc d'instaurer un tout nouveau dispositif destiné à informer mais aussi peut-être à rassurer les français quant au niveau d'ondes électromagnétiques auquel ils sont confrontés chaque jour.

Concrètement, à partir du 1er janvier 2014, tout particulier souhaitant obtenir des renseignements sur la teneur de son logement en ondes électromagnétiques pourra en faire la demande grâce à un formulaire mis en ligne sur le site service-public.fr. Une fois la demande validée par un organisme habilité (Etat, collectivité territoriale, associations, etc.), celle-ci sera alors transmise à l'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) qui se chargera de mettre en place le processus de mesure du logement. Dans les faits, il reviendra à un laboratoire indépendant et disposant des accréditations nécessaires d'effectuer cette mesure et de communiquer les résultats non seulement au particulier mais également à l'ANFr.

Les français soucieux de leur santé se préoccupant aussi de celle de leur budget, le gouvernement entend rendre cette opération totalement gratuite en rémunérant le laboratoire missionné grâce à une taxe dont doivent s'acquitter tous les opérateurs mobiles.

Source : http://www.diagnostic-expertise.com/credit/actualite-credit-danger-ces-ondes-qui-envahissent-notre-habitat-5303.php